D√©couvrez tous nos conseils pour bien choisir sa selle de cheval : selles de dressage, selles de saut, selles d’usage g√©n√©ral, selles de horseball, selles de raid, selles australiennes… ainsi que toutes sortes de selles anglaises. De plus, ici, nous proposons √©galement diff√©rents accessoires.

Nos meilleures selles et accessoires

Les selles doivent répondre à deux exigences de base : la selle doit être correctement assise sur le dos du cheval. De plus, la selle doit permettre au cheval une totale liberté de mouvement. Les selles doivent être soutenues sur toute leur longueur sur le dos afin que la selle soit bien équilibrée. Par conséquent, la zone sera plus étroite ou plus large en fonction de la croix du cheval.

Outre la douleur qu’une selle mal r√©gl√©e peut causer au cheval, une selle d√©s√©quilibr√©e ne permettra pas au cavalier de bien monter. Une selle √©quilibr√©e ajust√©e √† l’arri√®re du cheval aidera le cavalier √† maintenir une assise et un √©quilibre corrects.

Parmi nos selles de cheval, nous proposons des selles disponibles pour l’usage g√©n√©ral. Les selles anglaises ont toutes des usages diff√©rents comme, par exemple, les selles australiennes ou de raid.

Les selles d’usage g√©n√©ral sont un interm√©diaire entre le saut d’obstacles et le dressage. C’est un type de selle id√©al pour les cavaliers qui vont au champ et qui en m√™me temps travaillent leur cheval sur la piste. Ce ne sont pas des selles pour les cavaliers sp√©cialis√©s dans une discipline sp√©cifique.

Lorsqu’un cavalier commence √† monter √† cheval, il doit le faire sur une selle pour un usage g√©n√©ral. Cela permettra d’avoir un bon √©quilibre et une bonne position sur la selle. Une selle d’usage g√©n√©ral est id√©ale pour commencer √† monter.

Aujourd’hui, il existe des selles traditionnelles en cuir et en tissu synth√©tique.

Les selles de dressage ont la caract√©ristique principale que les jupes sont droites et longues. Le si√®ge peut √™tre plus ou moins profond, au go√Ľt ou au besoin de chacun. Pour adopter la position de dressage, il est n√©cessaire de monter avec les √©triers longs. Il est ainsi plus facile de s’asseoir et d’administrer les soutiens de jambes.

Une autre caract√©ristique des selles de dressage est la queue de billard avant. Normalement, les sangles sont en forme de Y, la premi√®re bande √©tant attach√©e √† l’extr√©mit√© de la selle. Ceci facilite la stabilit√© de la selle sur le cheval.

Les selles de dressage recherchent maintenant le contact rapproché. Cela signifie que la selle et le siège sont proches du cheval. Ainsi, le cavalier est plus proche du cheval et peut se sentir mieux sous lui.

Dressage ou non, une selle est confortable pour un cheval lorsque la selle est correctement ajust√©e au dos et √† la croix et que, de plus, la selle reste bien √©quilibr√©e sur le dos. Sans une selle bien ajust√©e au dos et √† la croix du cheval, il sera tr√®s difficile aux cavaliers d’avoir une bonne position et un bon √©quilibre.

Une selle de saut d’obstacles doit √™tre bien ajust√©e au dos et √† la croix du cheval. Ces deux consid√©rations sont la base d’un si√®ge correct et, par cons√©quent, d’un bon √©quilibre et d’une bonne administration du cavalier.

Les selles de saut ont des jupes courtes et allong√©es vers l’avant avec des taquets avant et arri√®re pour aider le cavalier √† maintenir son √©quilibre pendant le saut. Les selles de saut d’obstacles ont deux types de si√®ges, l’un compl√®tement plat et l’autre semi-plat ou √©galement appel√© moyennement profond. Pour monter sur des selles avec le si√®ge √† plat, le cavalier doit √™tre capable de maintenir un √©quilibre parfait. Chez les cavaliers amateurs ou sans trop d’exp√©rience, il est pr√©f√©rable d’utiliser des fauteuils avec un si√®ge semi-plat. De plus, ces selles sont plus s√Ľres parce qu’elles ont une meilleure prise en main. Elles sont plus s√Ľres et ont g√©n√©ralement des taquets plus larges.

Aujourd’hui, la plupart des selles de saut d’obstacles ont un grand contact √©troit. Elles maintiennent ainsi le cavalier tr√®s pr√®s du dos. Plus nous nous rapprochons, plus nous sentons le mouvement du cheval.

Nous avons diff√©rents types d’√©triers pour diff√©rentes disciplines avec leurs sp√©cificit√©s : formes, tailles et couleurs. En quelques ann√©es, de nouveaux mod√®les d’√©triers sont apparus avec des designs tr√®s nouveaux et r√©volutionnaires et fabriqu√©s √©galement avec de nouveaux mat√©riaux. Mais la fonctionnalit√© reste la m√™me.

L’√©trier doit √™tre lourd de sorte qu’en cas de perte, l’√©trier se dirige vers son point le plus bas. Ils doivent √©galement √™tre larges, de sorte qu’en cas de chute, le cavalier puisse enlever le pied facilement. Ni trop larges, que le pied ne puisse pas √™tre accroch√©. Avec la botte √† l’int√©rieur de l’√©trier, il doit y avoir un espace d’environ un centim√®tre de chaque c√īt√©.

L’√©trier en caoutchouc doit √™tre en parfait √©tat, sinon le pied risque de glisser. Si la surface de l’√©trier est m√©tallique, elle doit √™tre propre pour que la semelle de la botte soit fix√©e.

Le cavalier doit monter avec la partie la plus large du pied sur l’√©trier et les orteils de l’autre c√īt√© de l’√©trier.

Fermer le menu